Lexique de la fonderie

Fonte à graphite vermiculaire (FGV)

Les fontes à graphite vermiculaire (FGV) (ou fontes à graphite compact) sont des fontes d’origine récente, intermédiaires entre les fontes GS et les fontes GL pour leur conductibilité thermique et leurs caractéristiques mécaniques. Elles sont particulièrement bien adaptées à une coulée des blocs moteurs. Leur usage est encore limité.

lire la suite...
Fonte blanche

La fonte blanche est une fonte où le carbone est sous forme de carbure de fer (Fe3C). C'est un matériau très dur et très résistant à l'usure. La contrepartie de ces propriétés est son extrême fragilité aux chocs.

lire la suite...
Fonte ductile

Fonte dans laquelle le graphite se trouve sous forme de nodules (sphéroïdes). Cette micro structure particulière est obtenue par l'ajout de magnésium dans la fonte peu de temps avant le moulage. Le magnésium s'évapore mais provoque une cristallisation rapide du graphite sous forme de nodules. Cette microstructure réduit l'effet "cassant" des fontes lamellaires et améliore la résilience.

lire la suite...
Fonte grise

La fonte grise est une fonte où le carbone est présent à l'état de graphite lamellaire ce qui lui donne cette couleur gris plus ou moins foncé. Elle est obtenue grâce à un refroidissement lent ou par un ajout complémentaire de silicium. Cette fonte est aussi appelée "fonte chaude".  

lire la suite...
Fonte malléable

Les fontes malléables (carbone : 3 à 3,2%) sont réservées à la fabrication de pièces minces. Elles sont obtenues à partir de fontes blanches sans graphite soumises à un traitement thermique qui leur confère résistance et ductilité (allongement). Les nuances bainitiques permettent d’atteindre 1. Elles ont 200 à 1 400 Mpa de résistance à la traction. Elles ont été progressivement remplacées par les fontes à graphite sphéroïdal dans nombre de leurs applications.

lire la suite...


HAUT