Lexique de la fonderie

Acier inoxydable

Les aciers inoxydables (INOX) sont des aciers contenant plus de 12 à 13% de Cr qui leur apporte la protection contre la corrosion. D'autres éléments entrent généralement dans leur composition en fonction des usages auxquels ils sont destinés. Citons, par exemple, l'acier "inox" le plus courant et dont sont faits les couverts utilisés couramment à table : un acier à 18% de Cr et 8% de Ni. Voir la norme NF.EN 10.088-1)

lire la suite...
Acier non allié

Acier dont les teneurs en éléments d'alliage, à l'exception du carbone, sont inférieures à 1.65% pour le manganèse, à 0.50% pour le silicium, et à des valeurs plus faibles, toutes inférieures à 0.40% pour les autres éléments (norme NF.EN 10.020)

lire la suite...
Acier rapide

Les aciers rapides sont des aciers destinés à la réalisation d'outils à coupe à grande vitesse, d'où leur nom. Après un traitement de trempe ils conservent leur caractéristiques de dureté même à haute température. Ils sont chargés en éléments d'alliage comme le tungstène et le molybdène qui favorisent la création, dans la solution solide, de carbures très durs.    

lire la suite...
Aciers spéciaux

Les aciers spéciaux désignent des aciers de haute qualité, en particulier par leur niveau de pureté, taux inclusionnaire, précision de composition et niveau de contrôle. Ils comprennent trois familles principales : les aciers de contruction et pour appareils à pression, les aciers inoxydables et réfractaires et les aciers à outils et rapides (norme NF.EN 10.020)

lire la suite...
Alliages

Un alliage est une combinaison d'un métal avec un ou plusieurs autres éléments chimiques. Un métal pur a des caractéristiques mécaniques relativement faibles. Le fait d'ajouter d'autres éléments permet de « durcir » (augmenter les caractéristiques mécaniques). Également, ces ajouts permettent de modifier les caractéristiques chimiques des métaux (en particulier leur comportement à la corrosion) ou d'améliorer d'autres caractéristiques (facilité de mise en œuvre : coulabilité par exemple). Le métal principal, la plus importante partie du mélange, est appelé « métal de base » ou « base ». Les éléments ajoutés volontairement sont appelés « éléments d'alliage » (ou d'addition) et les éléments non désirés sont appelés « impuretés ». Les éléments d'alliages sont le plus souvent des métaux, mais peuvent également être d'autres éléments chimiques : le carbone dans l'acier ou la fonte, le silicium dans l'aluminium, etc. Source Wikipédia

lire la suite...


HAUT