Lexique de la fonderie

Fonte ni-hard

Les fontes ni-hard sont des fontes dont la structure est martensitique ce qui leur confère une grande résistance à l'usure, à température élevée.

lire la suite...
Fonte phosphoreuse

Fontes phosphoreuses à graphite lamellaire (carbone : 2,8 à 3,5%) : le phosphore leur confère une excellente coulabilité, très appréciée dans la réalisation de pièces minces et de grandes...

lire la suite...
Fonte sur modèle perdue

Ce terme (ou plutôt fonderie sur modèle perdu) désigne un procédé de fonderie qui consiste à réaliser un moule grâce à un modèle dont la fusion lui permet de disparaître lors de la coulée. Généralement ce procédé se fait avec de la cire : fonderie à la cire perdue. Il est utlisé poir des productions de pièces de petite taille avec une grande exigence de précision dimensionnelle ou d'état de surface.  

lire la suite...
Fontes spéciales

Parmi les nuances de fontes (alliage fer-carbone à haute teneur en carbone 2 à 6%) on distingue : des fontes ordinaires, fonte blanche très dure mais cassante, fonte grise la plus courante des fontes spéciales : fonte GL (à graphite lamellaire), fonte GS (à graphite sphéroïdal) se distinguant par la forme prise par le graphite et donnat des caractéristiques particulières en particulier pour l'usinage. des fontes alliées : fonte Ni-Hard, fonte au chrome .... où les éléments d'alliages apportent des compléments en caractéristiques mécaniques : dureté, usure ...

lire la suite...
Four à induction

Un four à induction est un four de fusion électrique dans lequel la chaleur nécessaire à la fusion est apportée par effet induction entre une bobine primaire et une bobine secondaire. Dans les fours dits "à canal" la bobine secondaire est constituée par un canal du métal à fondre en forme de boucle.

lire la suite...


HAUT